Accueil du site > OUTILS > UNE MAUVAISE NOUVELLE

UNE MAUVAISE NOUVELLE

jeudi 17 mai 2012, par Yuri

L’archive, le travail photographique de l’artiste Sud Africaine Zanele Muholi a été volé.


Zanele Muholi est photographe. Avec sa camera, elle documente depuis pas mal de temps la communauté black et queer Sud-africaine. Son travail est pour certains aspects un activisme visuel continu autour de l’identité queer et du préjudice qui lui est fait, c’est à dire la violence et l’injustice dont sont victimes les personnes LGBT en Afrique du Sud, mais aussi au Zimbabwe, en Ouganda et au Malawi.

Il y a quelques jours, un cambriolage à son appartement a eu comme conséquence la perte de cinq ans de travail documentant les vies des lesbiennes noires. Parmi les choses volés il y avait vingt disques dur externes, incluant les photographies et enregistrements vidéo de ses principaux projets en cours.

Étant donné la nature sélective des articles volés (comme par hasard, la télévision, les appareils photo, un projecteur, une imprimante professionnelle et quatre autres disques dur externes ont été laissés sur place), il semble probablement que le cambriolage était une tentative visée d’effacer ces puissantes archives. Par exemple, sur les unités de stockage étaient enregistrées les images des enterrements de trois lesbiennes tuées pour des raisons homophobes.

Alors que ce crime représente une violation est une perte dévastatrice pour Zanele Muholi et les communautés qu’elle a filmé et photographié, c’est également un aveu fortuit à la forte résonance politique (vraisemblablement enregistrée comme une menace) et à l’importance de son travail.

Muholi a déclaré qu’elle devrait décommander les expositions prochaines dans lesquelles son travail devait être montré. Comme elle le dit LBV, en attendant, un groupe à New York s’efforce de rassembler des fonds afin d’aider l’artiste à racheter un équipement technique : http://www.indiegogo.com/projects/1...

2 messages