Accueil du site > ENERGIE > UNE AVALANCHE A EVITER

UNE AVALANCHE A EVITER

jeudi 16 décembre 2010, par Sophie

La vague des singles et autres albums de noël ne s’arrête pas et il va être difficile d’éviter les ringardises dans les supermarchés ces prochains jours.


On vous en parlait déjà ici, mais la vague continue de déferler avec les dernières en date : les Bananarama. Ce groupe au look lesbien des années 80 s’est fendu de son petit couplet de noël. Cela fait 30 ans que le groupe existe et quelle belle occasion que cette petite chanson pour se rappeler au bon souvenir de tous les trentenaires nostalgiques. Aah les 4 filles de Bananarama...ne sont plus que 2. Dans une interview au magazine gay anglais Pink Paper, la leadeuse (?) Keren Woodward avoue souhaiter ne jamais revoir les anciens membres du groupe. Donc, oublions Venus et place à Baby It’s Christmas. Pour les fanatiques, le single est en vente sur Itunes.

.

.

La même Keren avoue toujours danser sur la musique et ses paroles de Vénus. Testez donc sur vous-mêmes pour voir. N’oubliez pas de suivre la choré !

.

.

Mariah Carey, elle, a lancé son offensive de mère noël en avance puisque son album Merry Christmas II You est sorti en septembre dernier. Trois bons mois pendant lesquels nous avons pu nous délecter de Oh Santa !. Mariah (prononcez "Meuraaya") fait en passant la promo de son parfum dans une ambiance show de noël télévisé façon années 50. On y voit la totale en matière de look vintage, du décor du studio en passant par les choristes échappées d’un Gospel, aux danseurs aux coiffures afro/bonnet/moumouttes ou au faux-vrai public habillé comme dans Cry Baby. Serait-ce une manière de couper l’herbe sous les pieds de la glamoureuse Janelle Monae qui joue à fond ce registre ?

Mais ô comble de l’horreur, alors que la vidéo rend hommage à Soul Train, l’émission culte américaine destinée au téléspectateurs afro-américains, que la chanteuse, les choristes, danseurs et public sont tous sortis d’un échéancier Pantone chocolat, voilà t’y pas qu’apparait au beau milieu un Santa Claus bien bedonnant et blanc comme il faut, directement éjecté de la pub Coca-cola. Patatras ! On en oublie la mélodie qu’on avalait sans s’en rendre compte.

.

.

Hélas, si Oh Santa ! s’en sortait encore musicalement, rien ne nous préparait à l’arrivée sournoise de cet hymne totalement inchantable au titre imprononçable Auld Lang Syne. A vos marques ? C’est parti avec une Mariah qui est de 3 mois moins enceinte que maintenant...

.

.

Enfer et damnation, une petite visite sur le site de vidéos en ligne et on se rend vite compte que Mariah est une habituée des spectacles de fin d’année puisqu’il y a 6 ans déjà, elle jouait les surprises de dedans le cadeau de Disneyland... On parie combien que dans 6 ans Mariah sera toujours là (avec ses enfants chéris) pour la fin d’année de cette année-là ?!

.

.


FFF says : Samedi prochain, à la Popingays, Cha et moi ne jouerons pas de Mariah Carey parce qu’on risque de se faire huer si on le fait.
Il m’étonnerait fort que Chloé en passe à la Wet For Me du même soir, mais peut-être que Rag si vous lui demandez gentiment ? ...

Le 14 janvier par contre, ce sera Mariah par-ci et Mariah par-là !