Accueil du site > ENERGIE > UN TROUPLE QUI FINIT MAL

UN TROUPLE QUI FINIT MAL

mardi 27 décembre 2011, par Sophie

Après : "Les histoires d’amour finissent mal en général", voici que le trouple lesbien est à l’amende. Vous pensiez, comme moi, que le couple, déjà, c’est pas évident-évident mais il semblerait que le trouple ne s’en sorte pas mieux, pour ne pas dire carrément pire. C’est en tout cas la vision qu’en a le groupe de filles au marketing axé lesbos qui nous vient du froid.


Mise en garde : Les russophones qui liront cet article seront :
1. gentilles de bien vouloir nous traduire les paroles de la chanson
2. Mentionner toutes les erreurs malencontreuses et indépendantes de ma volonté qui vont se glisser bien malgré moi dans ce flot de racontars récoltés sur le net, merci.

Reprenons.

Pour quelques branches de lesbiennes radicales et politiques, le trouple est l’avenir de l’humain. Elles prônent l’abandon pur et simple du couple, vécu comme un formatage issu de notre éducation/répression culturelle (culture au sens large : Histoire, religion, traditions...). L’histoire de la belle attendant sa princesse charmante est à abandonner, jeter, bruler et avec elle toutes les mièvreries sentimentales dont on nous abreuve à longueurs de "films de début de soirée". A bas le couple, vive le trouple.
Si on regarde le sens de "trouple dans wikipédia, on trouve "mot-valise formé de "trois" et "couple". Synonyme : triolisme. Le bât commence à blesser à ce niveau-là puisque Wiki nous dit que triolisme est masculin, quoiqu’il arrive. Passons... Donc triolisme = "Forme de sexualité de groupe ou d’échangisme faisant intervenir trois partenaires". On s’enfonce clairement chez Wiki vers un dénigrement de ce genre de pratique. Au-delà de 2, c’est le "groupe", ou "l’échangisme". Il n’y a pas de demi-mesure. Soit on est en couple, soit on est en groupe, et on s’échange, c’est merveilleux la linguistique !
Synonyme : "plan à trois" ; on l’aura compris, Wiki se range dans la catégorie des bien-pensants et pour eux, il ne s’agit pas de badiner avec l’institution qui fonde toutes nos valeurs, qu’elles soient républicaines, politiques, ou réactionnaires. La vraie vie, c’est être deux, amoureux, se marier, être en couple et avoir des enfants, happy ever after. C’est écrit. Sinon on est dans un "plan".

Cette petite vidéo ne devrait donc choquer personne. Le groupe s’appelle Nu Virgos pour les êtres qui ne lisent pas le cyrillique et Viagra pour les russophones. On comprend tout de suite le nom (la blague ?) à la vue de ces trois nymphes affectées d’une fâcheuse tendance à se déshabiller : elles sont là pour réveiller les ardeurs endormies des mâles slaves (sauf que le Viagra existe aussi maintenant pour les femelles). La description de Last Fm finit de nous éclairer sur la nature de ce trio : "Nu Virgos est un groupe russe d’origine ukrainienne composé de trois belles filles qui a débuté en 2000. Ce qui caractérise ce groupe hormis ses multiples récompenses comme meilleur groupe de l’année, c’est son changement fréquent des filles qui composent Via Gra". On est en présence d’un produit de maison de disque, formaté pour plaire au plus grand nombre. Et ça marche puisqu’il a reçu la consécration suprême, comme les Destiny’s Child à une époque, Tatu, Pussycat Dolls...etc
Pour réveiller le mâle, rien de tel que trois bombes, une brune, une blonde, une rousse-auburn, qui se cherchent, font un "plan à trois" et ... échouent. Bien sûr. L’histoire ne peut pas se terminer avec les trois partant riant dans le soleil couchant. Non, elles finissent à l’asile. Le trouple, c’est déjà pas bien mais quand en plus c’est un trouple entre 3 femmes, sans homme, donc, c’est im-pos-sible.
Encore une fois nous constatons que nous vivons dans une société qui nous exclue, considère nos pratiques comme des excitants et des anomalies, tout juste bonnes à en rire. En passant, les lesbiennes profiteront de cet étalage de chairs nues, de hauts-talons bien portés et de moustaches seyantes. C’est maigre, mais c’est déjà ça quand la représentation des lesbiennes dans les médias est à ce point limite.


Merci à Anne R ! (again !)


NU VIRGOS le site officiel (russe et anglais) > site


Et maintenant l’exercice de version :

Автор музыки / слов : К. Меладзе
Режиссёр клипа : Сергей Солодкий

Сумасшедший, не моя вина,
Я лишь тебя пригубила, а ты меня до дна... нааа
Я не могу разорвать его и выкинуть в окно,
И, нажимая на паузу, остановить кино.
Я не могу до конца понять какого лешего
Я полюбила красивого, но сумасшедшего...
Я полюбила красивого, но сумасшедшего,
Словно ёлку, гирляндами его обвешала,
Пообещай, что теперь будет по-новому-вому,
Говори медленней, а то ничего не пойму.
Пора... Менять друзей и что-то в себе.
Менять... Падения на полёты, оу е..е..е-е...

Сумасшедший, ляжем под наркоз,
Скажем, чтоб проложили между нами ось... сквозь Сумасшедший, не моя вина,
Я лишь тебя пригубила, а ты меня до дна... нааа

Я поняла, что его уже не переделаешь,
И я купила один билет на Мара-Маракеш.
Словно ёлку, гирляндами его обвешала,
И задушила красивого, но сумасшедшего.
Пора... Менять друзей и что-то в себе. Менять...
Падения на полёты, оу е..е..е-е...

Сумасшедший, ляжем под наркоз,
Скажем, чтоб проложили между нами ось... сквозь Сумасшедший, не моя вина,
Я лишь тебя пригубила, а ты меня до дна... нааа Сумасшедший, не моя вина,
Я лишь тебя пригубила, а ты.. ооо
Сумасшедший, не моя вина,
Я лишь тебя пригубила, а ты меня до дна... нааа

L'avis FFF:

Rediffusion d’un article paru il y a deux ans. Les choses ont-elles évolué un tant soit peu ?

Galerie

4 messages