Accueil du site > ENERGIE > SUMMER OF GIRLS : lancement ce soir

SUMMER OF GIRLS : lancement ce soir

mardi 5 juillet 2011, par Sophie

Si vous êtes du style à squatter le petit écran au lieu de sortir en plein air, Arte vous gâte avec sa série de l’été sur les femmes dans l’histoire de la musique. Des gros classiques qui font toujours plaisir ?


Du 5 juillet au 30 août, le mardi soir sur Arte sera peut-être votre rendez-vous préféré ?

"A travers des concerts, des films, des documentaires et des portraits, Arte donnera la part belle à des femmes d’exception, des artistes qui ont fait l’histoire de la musique, des années 60 à aujourd’hui.

Au programme de ces soirées "Ladies first" pour un "été pop, sexy et plein d’énergie", selon Arte : des portraits et des concerts de Tina Turner, Vanessa Paradis, Madonna, Anna Calvi, Aretha Franklin, Janis Joplin, Kylie Minogue et Nina Hagen et même le Cabaret New Burlesque.

Ces rendez-vous seront aussi l’occasion de s’intéresser à quelques phénomènes spécifiques, les "girls’ bands" comme "The Supremes" et les fameuses "cheerleaders" américaines, surnommées les "pom-pom girls".

Arte explorera aussi l’univers des "groupies", "celles qui ont aujourd’hui une soixantaine d’années et qui allaient même jusqu’à mouler le sexe de leur idôle", s’amuse Marianne James (qui présentera l’émission).

Le télespectateur sera aussi plongé au coeur de "La Drugs, sex and rock’n’roll attitude", avec le film "The Rose" et Bette Midler ainsi qu’un portrait de Janis Joplin.

Après des légendes, comme Barbra Streisand filmée en concert, et les divas du rock, comme Tina Turner, les fameuses "hit girls" ne sont pas oubliées, de Marylin à Madonna en passant par Paris Hilton, qui bousculent leur époque, au risque de devenir des produits.

Coté cinéma, le "Summer of girls" donnera notamment à voir ou revoir "Huit femmes" de François Ozon, "Nikita" de Luc Besson ou encore "Blueberry Night" de Wong Kar-Wai." (AFP)

Et jusqu’au 30 juillet, vous pouvez voter pour élire la "Queen of Pop" sur le site d’Arte.

Ce mardi 5 juillet, on commence avec 8 femmes de François Ozon, puis on enchaine avec un documentaire sur les cheerleaders, les majorettes américaines, suivi d’un docu sur les "groupes féminins", intitulé "Girls girls girls" à 23h25, et pour finir un concert avec le New Pop Festival 2010, sous-titré "Girl Power" ou "... à la rencontre des jeunes talents féminins de la scène pop."

Si avec tout ça vous n’avez pas le sentiment qu’on vous gâte...!

Le site Summer Of Girls

Et Hop ! La bande-annonce "for the girls by the girls" :

7 messages
  • Aaah, Ludivine Sagnier :"Papa papa t’es plus dans l’coup, papa !" et Isabelle Huppert qui a l’air de se marrer à jouer (pour une fois) cette vieille fille revêche !

  • Ça part d’un bon sentiment mais franchement je suis pas (encore) convaincue... Le docu sur les girls band est super décevant (et surtout super mainstream), et leur compile !!??! Que des petites jeunes qui débutent ! (Shakira, Gaga, Katy Perry, Kylie Minogue...). Bref, on se croirait limite sur MTV !

    Moi je dis Arte, tu files un mauvais coton... (Oui bon je râle toujours un peu, mais ça pourrait être tellement mieux, c’est un peu rageant, non ?)

  • J’ai bien apprécié le doc sur les cheerleaders mais alors le doc sur les Girls Band était pourri. Le reportage a occulté plein de groupe qui étaient beaucoup plus significatifs. Ce qui m’a dérangé c’est qu’ils n’ont pas définies ce qu’était un "girls band". A mon avis, ils ont voulu faire une transposition des "boys band" mais désolée, çà n’a pas réussi.

    • J’ai aimé le Ozon, c’est sûr, le reste, j’ai pas vu. Osons rester cool et attendre la suite ? Mardi prochain : "Nikita" de Besson : au moment de sa sortie, c’était un petit évènement, surtout pour avoir ressuscité Anne Parillaud, qui avait vécu des moments difficiles (la drogue, Alain Delon, tout ça). Il y a quelques scènes que j’ai encore en mémoire mais je doute que le film dans son entier passe le test du temps.

      Après, j’ai très peur -compte-tenu de ce que vous avez écrit plus haut- pour le doc sur les "groupies". Rien que le titre fait mal.

      Avec le concert de Pj Harvey, on ne prend que le risque de s’endormir sur place, parce qu’un concert assez statique (j’y étais) devant sa tv à minuit...En même temps, quand on aime un peu PJ, ce concert est très pro.

      Ce qui m’agace prodigieusement, c’est que la présentatrice prétende que cette émission est féministe. Mais je viens juste d’écouter la "girls radio" et là aussi, ça fait très mal. Mystère et boule de gomme : ça veut dire quoi "féministe" pour Marianne James et Arte ?

  • Hier soir, O.D de "Summer of girls" : Nikitaaaaa aaaaa bien trop vieillie. Et le doc sur les groupies était un poil trop macho pour moi. RDV next summer ?

  • Next :

    "Icons and idols

    Ex-fan des sixties, que sont devenues toutes tes idoles ? Une plongée au coeur de la drugs, sex and rock’n’roll attitude, ses libertés et ses excès, avec l’inégalée Janis Joplin. Mais les légendes ne meurent jamais et toujours les roses refleurissent..."

    - the rose, beth midler yééhééé

    - janis..

    - anna calvi