LIP SERVICE

vendredi 29 octobre 2010, par Sophie

Etre lesbienne, écossaise et passer à la télé ? C’est chose possible et faite depuis cet été sur BBC 3, une des chaines nationale anglaise.


Le sous-titre nous annonce tout de suite la couleur : sexe, mensonges et amour véritable dans la vie de lesbiennes de 20 et quelques années, de nos jours, en Ecosse.

Le look, la photographie, les décors s’inscrivent quelque part entre L Word et Queer as Folk.

Les questions sont d’ores et déjà existentielles : FRANKIE est-elle la nouvelle Shane ou son personnage est-il plus profond que celui de Shane ? En tout cas, elle est LA butchy du lot. Son profil officiel affirme toutefois qu’elle est la plus vulnérable de toutes. "Occasionnellement bisexuelle, Frankie utilise les hommes comme objets sexuels mais tombe amoureuse de femme. L’intimité est un problème pour Frankie. Elle a fuit sa relation avec Cat, avant de lui donner une chance. Pour elle, les coups d’un soir lui permettent de se fuir elle-même, alors que le reste de sa vie est chaos." (ma traduction)

JPEG - 2 ko
cat

CAT, (la brune) l’ex de Frankie, est une control-freak, une maniaque. Elle réfléchit et analyse avant d’agir. Elle est l’amie et la soeur de ED.

JPEG - 2.2 ko
tess

TESS (la blonde) est une actrice en herbe et la meilleure amie de CAT. Elle a tendance à tomber amoureuse des mauvaises femmes, qui lui veulent du mal. Contrairement à sa coloc Cat, Tess est super bordélique dans ses affaires et dans sa vie.

JPEG - 2.5 ko
ed

ED (l’hétéro) est secrètement amoureux de Tess, mais elle ne s’en rend pas compte.

JPEG - 1.7 ko
sam

SAM (l’autre brune) est la première relation de TESS depuis que celle-ci a rompu avec Frankie. Elle est détective, stable, drôle, intuitive et cynique. Elle cache rarement ses sentiments, préférant que tout soit clair. Elle fait preuve d’une honnêteté désarmante et attend qu’on fasse de même avec elle.

JPEG - 2.2 ko
lou

Et enfin, LOU, est une présentatrice télé, charmante et belle quand elle le veut (!). Soit elle se fait séductrice et flatteuse, soit elle change du tout au tout et se montre égoïste et peu raisonnable. Bien qu’elle apprécie l’attraction qu’elle suscite chez les hommes, elle a toujours préféré les femmes. Lou n’aime pas qu’on la qualifie de "lesbienne" mais elle a hyper envie de coucher avec une femme. La relation qu’elle a avec Tess fait naitre le meilleur et le pire en elle.

Il y a 6 épisodes tournés. On nous en promet plus si la série plait. On peut la suivre en V.O sur le site de BBC 3. Un sondage des lecteurs du magazine LGBT Pink Paper affirme qu’une grande majorité des lesbiennes se reconnaissent dans ces personnages et estiment que cette série reflète fidèlement le mode de vie lesbien. Le fait qu’elle se déroule en Ecosse nous impose quelques maniérismes et petits accents par-ci par là, mais vous trouverez certainement bientôt une traduction en ligne...avant de peut-être en profiter en prime-time sur une chaine française en 2011 ? (On peut rêver).

Galerie

frankie
4 messages
  • Petite correction : Sam est la première relation de Cat depuis sa rupture avec Frankie (et non celle de Tess qui couche avec Lou...la capricieuse..)

    A suivre...

  • Le scénario a l’air des plus classique et rien de très excitant au premier abord, mais bon, c’est une série sur les gouines et ma curiosité est trop forte pour résister à l’envie de découvrir qui se cache derrière les personnages !

    J’ai donc réuni les meilleures conditions (couette moelleuse et muffin au nutella) et je me suis maté le premier épisode. Pour ne pas énumérer toutes les similitudes entre les 2 séries, je parlerai donc (aussi) des différences.

    Frankie, c’est clairement "Shane", androgyne qui sert tout ce qui bouge sans avoir à lever le petit doigt...sauf qu’elle est blonde décolorée (comme je les aime).

    Cat pourrait être comparé à "Jenny" tellement elle est relou et émotive, sauf qu’en plus elle est coincée.

    Sam qui est décrite comme Butch avant qu’on la voit à l’écran, et qui s’avère être tout sauf une Butch (à moins que flic = butch).

    Tess, la plus fun, la plus mignonne, la plus folle, "Alice " quoi (ma préférée vous l’aurez compris) ;)

    Je pense que Lip service est peut etre plus réaliste, bien que Frankie est un appart/studio photo de OUF et qu’elle réussi à détourner une hétéro et à baiser une meuf dans un endroit super abusé (je vous laisse un peu de suspence) dans le même épisode !!! Les filles boivent de la bière au goulot, prennent des shots (comme nous au 3eme lieu) et on y voit pas que des meufs aux cheveux longs et à l’allure filiforme.

    Le premier épisode n’est pas dingue et les personnages manquent un peu de charisme, mais il y a tout de même un peu de sexe, alors on ne râle pas trop.

    Et puis c’est comme les bars de meufs à Paris, y’en a tellement peu qu’on fini toujours par aller y jeter un œil !

    • J’avoue, il m’a fallu presque un an pour regarder la série et j’ai été agréablement surprise. L’accent écossais est top, c’est un bonheur (même si on dit merci aux sous-titreurs bénévoles). Sam est THE hot chick de la série, désolée Cha, pour moi, elle joue bien dans la catégorie "butch", sauf qu’on la voit fesses nues... 100% d’accord avec toi, c’est Tess qui remporte la palme du personnage le plus drôle et c’est aussi la meilleure comédienne. Au bout de 3 épisodes, Frankie me tape un peu sur les nerfs, même si je reconnais une de mes ex dans son personnage (ce qui explique peut-être cela).
      Les scénarios se ressemblent un peu d’un épisode à l’autre et l’enchainement, drague, baise (oulala que de cunni !!!), prise de tête, drague...etc est un poil lassant.
      Moralité : Une série qui se laisse regarder comme "plus belle la vie" et toujours la même constatation : quand aura t-on droit à notre série lesbienne made in France ?